ASSOCIATION INTERCOMMUNALE DES COLONIES DE VACANCES LA RUCHE

Grand-Saconnex, Meyrin, Pregny-Chambésy et Versoix

Case postale 245 - 1217 Meyrin 1


UN PEU D'HISTOIRE...

C'est en 1932 que quelques courageux citoyens du Grand-Saconnex Fondèrent la Société des Colonies de vacances du Grand-Saconnex.

M. François Lehmann, Maire à l'époque, manifesta l'intérêt que la commune portait à cette œuvre, en faisant voter par le Conseil, une subvention qui permit d'envoyer au mois de juillet de cette même année quelques enfants dans une colonie existante.

Dans les archives de la société, on apprend que depuis quelques années déjà, grâce à M. Tissot des petit Saconnésiens passaient des vacances dans un vieux chalet derrière la Faucille et dormaient dans la paille. Ce généreux bienfaiteur leur apportait lui-même la nourriture.

En 1933, le comité estima qu'en rassemblant les efforts de plusieurs commune, la réalisation du but de la société serait facilitée, et il demanda à d'autres communes ne possédant pas de colonies de se regrouper. Deux répondirent à l'appel: Meyrin et Prégny-Chambésy.

La Société des colonies de vacances Grand-Saconnex, Meyrin, Prégny-Chambésy était donc fondée et ce fut la bonne formule. Deux ans plus tard, 35 enfants profitèrent d'un séjour à la montagne dans la colonie des Granges-sur-Salvan.

C'est aux environs de 1912 que fut construit le bâtiment de cette colonie que nous connaissons et qui s'appelait "Chalet des Crêtes". Il appartenait à M. Jean Gay père, qui était muletier. Suite à une faillite, il dut céder sa maison et le dossier aboutit à la Banque Populaire de Montreux. Avant l'achat de ce bâtiment, les séjours étaient organisés à l'hôtel Gay-Balmaz, aux Granges.

C'est en 1935 que l'achat du chalet des Granges devint effectif. L'acquisition du chalet des Crêtes aux Granges-sur-Salvan fut acquis par un prêt hypothécaire de 18'000.- francs, sans compter les frais d'acte. En plus une somme de 5'000.- francs avait été payée comptant. Ce chalet, situé au-dessus du village des Granges, entièrement en dehors de l'agglomération avait une vue magnifique sur les Dents de Morcles et la vallée du Rhône; il devint ultérieurement la colonie de vacances "La Ruche". La construction située à 1100 m., entièrement en pierres avec couverture en ardoises, comprenait une annexe communiquant avec la chalet. Celle-ci était construite en pierre et moitié bois avec couverture en tôle galvanisée et comptait une cuisine et une chambre à manger. La capacité d'accueil était de 27 lits

La propriété possédait un pré-verger d'une superficie de 1691 m2. Des acquisitions supplémentaires de terrain intervinrent notamment en 1953 et en 1958.

En 1942, une nouvelle annexe fut construite; en 1968, le chauffage fut installé et, en 1986, divers équipements contre l'incendie devinrent nécessaires.

M. et Mme Henri Peney ont dirigé la Ruche de 1939 à 1964, soit pendant 25 ans. Il n'est pas possible d'énumérer toutes les personnes qui, à un titre ou à un autre ont aidé, collaboré pendant des années à l'amélioration de ce bâtiment par des travaux de maçonnerie, de peinture, d'entretient, à la lingerie et bien entendu à l'organisation des séjours.

Ce sont plusieurs milliers d'enfants qui ont bénéficié d'un séjour à la Ruche. Si le prix d'une journée était de 1.83 franc en 1938, il passa à 35 francs en 1991 pour atteindre aujourd'hui plus d'une cinquantaine de francs.

Au temps de M. et Mme. Henri Peney, la réussite des séjours se mesurait au poids: les enfants étaient pesés en début et en fin de séjour. Tout était noté et on en calculait la moyenne.

En 1986, la commune de Versoix est devenue le quatrième partenaire de l'association des colonies de vacances "La Ruche".

La Ruche fait peau neuve régulièrement par la modernisation de ses installations, de nouveaux aménagement, la création de nouveaux locaux, des réaménagement tant d'intérieurs qu'extérieurs, de confort et de sécurité.

Les autorités communales sont heureuse et fières de soutenir et d'encourager le comité central et les comités des quatres communes, ainsi que toutes les personnes qui contribuent au succès des séjours organisés chaque année.

Depuis de nombreuses années, le centre de vacances de Salvan est également ouvert toute l'année pour des groupes, des classes et des sociétés, qui peuvent y passer un week-end seulement ou de plus longues périodes.

Un site internet existe depuis février 2008 avec environs 1'000 visites mensuelles.

Sous l’impulsion de nos CA respectif, un gros travail est fait pour alléger la structure existante à 4 sections et une faîtière.

De la fusion des sections nais L’association intercommunale des colonies de vacance La Ruche en janvier 2018

 

RETOUR MENU